Intuitions (#geneintuition)

…Ou ne négliger aucune piste quand on est dans une impasse.

Ceux qui effectuent leurs recherches généalogiques ont très certainement connu une situation blocante. On ne sait alors plus vers où aller…

D’autres voies

Parfois, la rigueur, la ténacité, l’entraide ne suffisent pas. Entrent alors en jeu des facteurs moins rationnels. La chance qui consiste par exemple à tomber par hasard sur un acte alors qu’on ne le cherchait pas expressément, ou encore une aide externe qui vient nous apporter, sans qu’on lui demande, de précieuses indications ou des documents.

Mais ça n’est pas la chance que l’on va aborder aujourd’hui, du moins pas directement, mais plutôt l’intuition.

Le moment le plus surprenant où j’ai suivi mon intuition est celui où je cherchais des documents concernant Antoine Peroux dans la base de l’association de l’hotel des invalides.

En effet, rien ne supposait que l’entrée que je trouvais sur leur site qui ne contenait pour seule indication « Antoine Perault/30 ans/Preissac » allait s’avérer être celle qui m’intéressait! Cette entrée dans leur base non datée, avec l’orthographe de l’individu différente de celles que je connaissais, un lieu distant de 30km des autres lieux que j’avais retrouvés. Et pourtant, c’était le bon!

hotelinvalides_antoine_perault

http://www.hoteldesinvalides.org entrée concernant Antoine Perault

Un exemple plus récent

arbre_coudert.jpg

Encore une fois, en ce début d’année, j’ai fait appel à mon intuition pour retrouver l’acte de décès de mon aïeul Jean Coudert. Même si l’exemple est moins spectaculaire.

Sa fille Marie née à Villegats en 1878 se marie à Bioussac en 1903. Dans l’acte de son mariage est indiqué que Jean, son père, est décédé sans plus d’indications et que sa mère, Marie Martin, est alors domiciliée à la Chèvrerie.

Lors de mes prospections pour retrouver l’acte de décès de Jean, je me suis dirigé naturellement vers les communes citées plus haut. Mes recherches sont restées infructueuses un petit moment…

Je me suis alors penché plus précisément sur les actes que j’avais en ma possession. J’ai remarqué que dans l’acte de mariage de 1903, 2 témoins étaient frères de la mariée. Ces derniers vivaient tous les deux dans la même commune de La Faye: François, 44 ans et Alexandre, 42 ans tous deux cultivateurs.

J’ai alors supposé que cette proximité des 2 frères pouvait signifier quelque chose comme une reprise d’activité du père.

Même si je n’ai pu vérifier cette hypothèse, elle m’a menée effectivement à l’acte de décès du père à La Faye en 1897.

Une invitation

On peut tirer de ces différentes expériences de ne jamais désespérer et de se faire confiance. De ne rien négliger et de s’autoriser à imaginer des hypothèses.

Dans l’émission Sur les épaules de Darwin sur France Inter dans l’episode Les battements du temps qui parle de sommeil, de rêve et de mémoire, Jean-Claude Ameisen (n°11 51’15) parle d’intuition. Des constructions de pensée, des associations d’idées se forgeraient dans notre esprit durant notre sommeil en s’appuyant sur notre vécu et d’éléments que nous n’avons pas vu consciemment.

Peut être voyons nous des détails inconsciemment que nous associons durant notre sommeil. Je conseille donc à tous les généalogistes à tendance insomniaque de reconsidérer le sommeil comme partie intégrante du travail de recherche 😉

Je vous propose de faire part de vos expériences où votre intuition vous a aidé. Que ce soit par un article sur votre blog (que j’ajouterai ici) ou par un tweet. Je vous propose de nous retrouver avec le hashtag #geneintuition.

En espérant une belle participation 🙂

Publicités

2 commentaires

  1. Bonjour,
    Merci a vos encouragements pour cette « philosophie » en cas de blocage en Généalogie ou il faut être vraiment tenace pour lever les obstacles.
    A la fois frustrant et tellement « jouissif » quand on a enfin trouvé.
    Et puis il y a aussi ces coups de chance : trouver ce que nous ne cherchions plus grâce a la serendipité :
    Un excellent article de Sophie Boudarel Blog « La gazette des Ancêtres »
    a cettte adresse : http://lagazettedesancetres.blogspot.fr/2015/02/comment-reviser-sa-genealogie-grace-la.html
    Cordialement.
    Jean-Claude

    1. Merci pour votre contribution. La sérendipité est visiblement plus liée à des découvertes de façon inattendue. Les expériences que j’ai partagées ici avaient pour sujet des éléments que je cherchais mais pour lesquels les indices étaient faibles.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s