Insaisissables Würtz

C’est l’été, c’est les vacances, un peu plus de temps à consacrer à mes recherches et là…un cas qui m’a bien donné du fil à retordre! Mais ça a également été l’occasion de mettre en pratique ce que je vous expliquais dans mon article « E comme épingler » 🙂

Que le spectacle commence!

Le point de départ de mon histoire commence avec Gackel Frédéric, né à Haguenau en 1872 et l’étude classique de ses parents.

Grâce à l’indexation en ligne de la ville de Haguenau, je retrouve trace des parents: Gackel George et Wurtz Elisabeth, plus précisément de leurs actes de décès respectivement en 1894 et 1904.

En retrouvant les actes de décès, j’y apprends plus spécifiquement le nom de leurs parents et leur lieu de naissance.Je vais ici mettre le père de coté afin que nous nous intéressions à la mère.

Wurtz Elisabeth de Goersdorf…

D’après l’acte de décès de 1904, Elisabeth Würtz est :

  • agée de 77 ans -ce qui la fait naître aux environs de 1827-,
  • née à Goersdorf,
  • veuve de George Gackel
  • la fille de George Michel Würtz et Anne Marie Lienhardt.

… Mariée à Goersdorf

Après quelques fouilles dans les communes de naissance des époux, je retrouve à Goersdorf l’acte de mariage de Würtz Elisabeth avec George Gackel le 16 mai 1854.

J’y apprend qu’elle est née le 29 mai 1828 à Goersdorf. En revanche, ses parents sont Würtz Philippe et Beck Marguerite et qu’ils resident à Goersdorf. Je mets la différence des noms des parents avec l’acte de décès sur l’inexactitude des informations sur l’acte de décès.

Mais tout de même…

Mais le doute est quand même là. En cherchant, j’ai effectivement trouvé une Elisabeth Würtz née le 30 mai 1827 dont les parents sont Würtz George Michel et Lienhardt Anne Marie.

J’ai persisté sur la voie des parents indiqués sur l’acte de mariage (Würtz Philippe et Beck Marguerite) car j’estime que les informations saisies sont vérifiées si on se réfère à la formule « ainsi que cela a été constaté par le registre de naissance de la commune où nous avons vérifié la date ».

Mais plusieurs éléments curieux me sont apparus aux yeux.

Les recensements

D’abord, par rapport au fait qu’en 1854 les parents résident à Goersdorf et que je trouve trace du foyer dans les recensement de 1836 et 1841 mais pas ceux de 1851 et 1856. En revanche, à chaque fois je « tombe » sur le foyer Würtz George Michel et Lienhardt Anne Marie et leur petite Elisabeth…

Les signatures… ou non

L’autre fait troublant se trouve en bas de chaque acte de naissance du couple Würtz Philippe et Beck Marguerite

Curieux de retrouver la signature du père sur tous les actes de naissance sauf  l’acte de mariage de sa fille de 1854.

non_signature_1854
Les parents de la future exceptés qui ont déclaré ne le savoir [signer]

Le coup de théatre

J’ai continué à chercher des renseignements sur cette mystérieuse famille.

Et là, je me suis retrouvé, excusez l’expression, mais « comme un con ». Je vous invite à découvrir le fameux acte n°14 (de 1830) qui m’a tant troublé:

http://archives.bas-rhin.fr/detail-document/ETAT-CIVIL-C160-P1-R42758#visio/page:ETAT-CIVIL-C160-P1-R42758-555288

Que dit le guide du « généalogiste perdu » au chapître « se retrouver devant l’acte de décès d’une fille de 2 ans mariée 24 ans plus tard » ou celui qui traite des « aberrations chronologiques »?

On passe alors par toutes les phases:

  • j’ai la preuve que les revenants existent!
  • je me suis trompé quelque part, je vais revoir tous les actes que j’ai étudié depuis 2 jours
  • comment je continue mes recherches si les actes sont faux?

C’est là qu’intervient la « carte mentale » 🙂

Mettre en relation tous les éléments

 

Wurtz Elisabeth

J’ai mis en relation tous les éléments sur Elisabeth en partant des 2 actes qui entrent en opposition:

  • l’acte de décès de 1904 qui indique que les parents sont Würtz George Michel et Lienhardt Anne Marie
  • l’acte de mariage de 1854 qui indique que les parents sont Würtz Philippe et Beck Marguerite

J’ai indiqué par une croix rouge les éléments qui contredisent les autres et le panneau attention indique les éléments qui ne correspondent pas avec les informations.

Ce que l’on peut constater c’est que si dans l’acte de mariage on remplace les parents par Würtz George Michel et Lienhardt Anne Marie, les informations correspondent mieux:

  • on les retrouvent dans les recensements de 1851 et 1856
  • le père ne sait pas signer: il signe pas les actes de naissance de ses enfants
  • leur fille Elisabeth (née un an avant) n’est pas décédée puisqu’on la retrouve vivant chez ses parent dans le recensement de 1846 alors âgée de 19 ans.

L’hypothèse qu’on peut émettre est que l’acte de mariage a été rédigé ou complété à posteriori, peut être même qu’une autre personne s’en est chargée, a cherché Elisabeth dans les registres et indiqué méthodiquement ce qui était renseigné sur le mauvais acte de naissance…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s