S comme Syncthing

Je reviens sur le sujet du partage en p2p commencé dans article D comme Diffusion.

Nous allons aujourd’hui nous intéresser au partage privé, réservé au cercle familiale. Celà peut rejoindre, par certains aspects, le fonctionnement de Nextcloud (dont je parle dans mon article N) sauf qu’il n’y a pas de centralisation sur un serveur: les données sont copiées entre les ordinateurs des membres.

Le logiciel dont je vais parler est de nouveau opensource et gratuit. Il s’agit de syncthing.

Son cas d’usage est relativement simple: j’installe le logiciel sur mon ordinateur comme tous les membres de la famille avec qui je vais effectuer les partages.

J’envoie à tous les membres ma clé d’identification pour qu’ils m’envoient une demande d’association. Depuis mon poste, j’autorise l’association des autres ordinateurs. Et voilà on peut commencer à partager !

Validation de l’association d’un appareil

Si je veux partager toutes les photos concernant la famille Host, j’indique à mon programme que je veux partager le dossier « Host » et avec quelles membres.

Autre option, si vous souhaitez garder le controle du contenu de votre dossier, vous pouvez indiquer qu’il est partagé en lecture seule: seules les données issues de votre répertoire seront diffusées entre les membres. Si quelqu’un altère les données sur son ordinateur local celles ci seront écrasées par vos données.

A qui j’autorise l’accès au dossier et comment

Vous pouvez aussi opter pour un dossier collaboratif (en lecture/écriture) dans lequel chacun pourra déposer de nouveaux documents.

Il existe aussi un client android qui fonctionne de la même manière que celui sur ordinateur.

Exemple

Dans notre exemple, Fab voudrait partager 2 dossiers:

dossier1

  • un dossier partagé avec Li et Ju en lecture/écriture.
  • Chaque membre ayant accès à ce dossier pourra y ajouter des documents et les fichiers seront transférés entre chaque membre.
  • Si Li dépose le fichier photo_du_tonton.jpg et que Ju la télécharge avant Fab. Alors Fab pourra récupérer les données qui forment le fichier photo_du_tonton.jpg à la fois de l’ordinateur de Ju et celui de Li.

dossier2

  • cette fois il s’agit d’un dossier en lecture partagé avec El et Ju.
  • Lorsque El a terminé le téléchargement de photo_de_mamama.jpg avant Ju, elle peut à son tour servir de source pour fournir la photo à Ju.
  • En revanche, aucune donnée ne pourra être envoyée à Fab car il est le « propriétaire » du dossier en lecture. Seuls les documents que lui seul aura déposé pourront être diffusés.

Quels usages pour la généalogie?

J’y vois un grand intérêt si les membres de la famille jouent le jeu. On peut en effet imaginer déposer des documents dans un dossier en mode « Lecture/Ecriture » et le diffuser entre les membres. Créer un bibliothèque collaborative de documents concernant une famille.

Si quelqu’un souhaite se rattacher au « cercle », il suffit de lui fournir notre clé pour qu’il fasse une demande. Syncthing permet également de désigner des Introducteurs qui peuvent ajouter des membres. On atteint alors un modèle en réseau complètement décentralisé et qui peut se perpétuer alors même que l’initiateur n’en fait plus partie.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s