Qui es-tu Antoine Peroux ?

antoine_peroux

Avant tout, bonne année à tous! 🙂 Ce nouvel article ouvre l’année. Il s’agit de la recherche de mon plus lointain ancêtre identifié (n° Sosa 256) portant mon patronyme, ou du moins sa lointaine écriture. Dans cet article, je vous expose les différentes informations que j’ai en ma possession.

Mise en situation

carte_france.jpg
Source: Wikipedia

Les événements mentionnés plus bas se situent dans les communes de Bioussac et Moutardon, en Charente, au centre du losange formé par La Rochelle, Poitiers, Limoges et Angoulême.

Dans ces 2 communes, 3 lieux ont été identifiés : les hameaux de Chez Roux et de Chez Bouquet et le château de L’abrègement. Voilà un collage des cadastres de 1819 des communes de Bioussac et Moutardon (que vous pouvez consulter ici et ici).

carte_bioussac_moutardon
Source : archives de charentes – cadastre Napoléonien 1819

Le hameau de chez Bouquet comprend une vingtaine de batiments

Source: archives départementales de Charentes - cadastre napoléonien
Source: archives départementales de Charentes – cadastre napoléonien 1819

Le hameau de chez Roux comprend 6 batiments

carte_1819_chez_roux
Source: archives départementales de Charentes – cadastre napoléonien 1819

1803 – Moutardon – Mariage de Jean Peroux et Marie Jusseaume

Source : archives de Charente - commune de Moutardon
Source : archives de Charente – commune de Moutardon

La première mention de Antoine Peroux que j’ai trouvée est dans l’acte de mariage de Jean Peroux et Marie Jussaume à Moutardon de 6 Nivôse an 12, qui correspond au 28 décembre 1803 – j’en ai déjà parlé dans l’article Une histoire de cousins germains -.

Grâces aux indications précises de l’acte de mariage, j’apprend que Jean Peroux est né le 29 juillet 1780 à Moutardon et est le fils de feu Antoine Peroux et de Madeleine Brunaud demeurant au hameau de Chez Roux.

1780 – Moutardon – Naissance de Jean Peroux

Source: archives de Charentes - commune de Moutardon
Source: archives de Charentes – commune de Moutardon

En suivant les indications de l’acte de mariage précédent, j’ai retrouvé facilement l’acte de naissance de Jean fils d’Antoine Peroux et de Madeleine Brunaud. Je découvre qu’Antoine a un surnom que je déchiffre comme « bol hucheur » – Si quelqu’un a d’autres suggestions…

Puis c’est le doute…

J’ai retrouvé encore d’autres traces moins fiables que les précédents :

1777 – Moutardon – Mariage de Antoine de Préaux (?) et de Magdeleine Brunaud

 Source: archives départementales de Charentes - communes de Moutardon
Source: archives départementales de Charentes – communes de Moutardon

Dans cet acte un Antoine de Preaux pensionné à l’hotel des invalides veuf en première noce de Jeanne Poinferré demeurant en qualité de garde des logis de l’abrègement paroisse de Bioussac se marie avec une Magdeleine Brunaud fille de feus Pierre Brunaud et Marie Ponbelle.

Plusieurs remarques sur cet acte :

  • le prénom Antoine n’est pas très répandu dans les registres que j’ai pu consulter
  • Le patronyme de l’époux est peut être mal retranscrit
  • je n’ai pas retrouvé l’acte de mariage avec la première épouse Jeanne Poinferré

1804 – Moutardon – Décès de Madeleine Brunaud

etat_civil_1803_bioussac_D_brunaud_madeleine
Source: archives de Charentes – commune de Moutardon

L’acte de décès  de l’épouse d’Antoine Peroux du 18 vendémiaire an 13 (18 octobre 1804) est assez « troublant ». Tout porte à croire qu’il s’agit de la bonne personne « demeurant au village de Chez Roux », elle a un fils nommé « Jean » mais qu’elle était « l’épouse de feu Jean Peroux ». Mais on peut penser à une erreur de transcription dans le registre.

Autre élément à noter : Madeleine Brunaud est agée de 63 ans (née aux environs de 1742) et est née à Moutardon.

1745 – Moutardon – Baptême de Magdeleine Brunaud

etat_civil_1745_moutardon_B_brunaud_madeleine
Source: archives de Charentes – commune de Moutardon

J’ai retrouvé l’acte de baptême d’une Françoise Magdeleine Brunaud du 25 avril 1745 à Moutardon fille de Pierre Bruneau et Marie Ponbelle. Celà pourrait faire la liaison avec les 2 actes précédents, augmentant ainsi les chances que le Antoine de l’acte de 1777 soit bien celui qu’on cherche. Mais on est encore loin d’avoir enlevé tous les doutes…

Synthèse

Pour conclure, je vous propose le schéma qui synthétise les différentes informations recueillies. J’ai ajouté des points d’interrogation là où les données sont amenées à être validées.

arbre_antoine_perouxJe n’ai pas réussi à trouver l’acte de décès d’Antoine Peroux ni à Bioussac ni à Moutardon. Je sais que je peux le trouver entre 1780 et 1803 mais je ne sais où. J’ai également cherché l’acte de mariage de la première noce dont il est fait mention dans l’acte de mariage de 1777.

A Suivre…

Publicités

9 réflexions sur “Qui es-tu Antoine Peroux ?

  1. Explications très claires, illustrations parfaites ; j’aime beaucoup votre façon d’exposer vos recherches.
    N’avez-vous trouvé aucune autre trace de ce « Antoine de préaux »? (naissance, enfant, sépulture…) S’il n’existe que dans cet acte, cela augmente les chances qu’il ne forme qu’un avec « Antoine Peroux ». D’autre part, il est très courant que la syllabe « per » devienne « pre » (ou inversement), ce qui donne « Peroux », « Preoux » et donc, peut-être, « Preaux ».

    1. Merci beaucoup pour vos encouragements 🙂 J’ai rédigé cet article cet après-midi mais il d’abord mûri de longs mois dans ma tête pour se structurer.
      Concernant Antoine, je n’ai malheureusement plus trouvé d’acte le concernant. Je n’ai pas non plus trouvé d’autre enfant du couple. Mais je ne m’avoue pas vaincu 🙂

  2. Bonjour, les doutes sont à lever, mais nombre d’indices concordent pour qu’Antoine de Préaux soit Jean Peroux ou plutôt Antoine Peroux.
    Il y a deux recherches que vous n’indiquez pas a priori et que j’aurais tentées.
    La recherche du décès de Jeanne Poinferré, Ponferré, etc qui pourrait donner des indices sur son mari (mais aussi d’éventuels enfants de ce couple)
    Une recherche par les invalides, puisqu’il en est pensionné…

    Bonnes recherches
    Cedeca

    1. Merci pour votre réponse.
      J’ai effectivement oublié de préciser que j’avais recherché le décès de la première épouse. Je n’ai pas trouvé mention de poinférré dans les regisre ce qui semble m’orienter vers une recherche élargie aux communes environnantes, voire plus loin :-\
      qu’entendez vous par « une recherche par les invalides » ?

      1. Lors de son second mariage il est indiqué qu’il est pensionné de l’hôtel des Invalides… Il devrait donc se trouver aux Invalides une trace de son passage ou de sa pension…

      2. Merci pour vos pistes. J’ai également trouvé un Antoine Perault dont l’acte n’a pas été relevé mais avec une indication de lieu : Pressac qui se trouve à 20km des lieux mentionnés dans mon article.

        Je prépare un prochain article pour faire part de mes avancées 😉

        Merci pour votre contribution et bonne journée!

        Fabrice

  3. Autre piste à suivre, les collatéraux. Si les mariages sont filiatifs, il peut être intéressant de trouver les frères et sœurs de Jean PEROUX, puis leurs enfants. Au baptême, on retrouve souvent des membres de la famille.

    1. Merci pour votre commentaire.
      Pour le moment, je n’ai trouvé aucune trace de frères ou soeurs ou même de parents… J’ai également cherché la trace d’Antoine en tant que témoin ou déclarant, sans succès. J’ai juste un soupçon dans un acte de mariage où je crois lire un Antoine Perault mais je ne suis pas sûr de la première lettre.
      Merci pour votre contribution 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s