Patre Arbogastus Arbogast

J’intercale un billet dans le programme que j’avais annoncé pour faire part d’une découverte que je viens de faire.

Je suis actuellement (là, maintenant) en train de renseigner la branche Arbogast.

Après avoir parcouru, les actes de mariages et de baptème, je me suis attaché aux actes de décès (sepultures).
Lorsque je tombe sur celui de Anne Marie Guth en 1775, je tombe sur une signature qui m’accroche l’oeil.
Je ne comprends pas tout de suite : il s’agit de l’acte de décès de l’épouse de Nicolas Arbogast, fils de Nicolas Arbogast et comme je vous en ai déjà parlé, Arbogaste Arbogast est né en 1819 et n’a vécu que quelques mois.
Finalement, je découvre des détails dans la partie des déclarants de l’acte.

J’ai compris le texte comme ceci (les latinistes pourront me corriger ) :

Père Arbogast[us] Arbogast ordonnant au couvent Saint Augustin de Wissembourg
Je ne sais pas si cette personne a des origines communes avec moi, mais il ayant parcouru un certain nombre de pages des registres de la commune, et sachant que l’acte concerne la famille Arbogast, tout porte à le croire.

Comme je vous le promettait dans mon article N comme Nicolas Arbogast j’ai fait un billet concernant la découverte d’un Arbogaste Arbogast. Celui-ci est né bien avant celui à l’origine du nom du blog.

Advertisements

2 réflexions sur “Patre Arbogastus Arbogast

  1. Bonjour,

    Et avant tout bravo pour votre blog, j’aime beaucoup votre manière de présenter les billets, les petites insertions d’actes mélangées avec le texte et le côté très ludique des explications.

    J’en profite pour préciser la traduction latine du dernier acte, qui ne changera rien au sens cependant :
    « R[everen]do Patre Arboga[sto] Arbogast ordinis S[anc]ti Augustini in conventu Cr[??] Weissemburgensi defunctae [???] »

    [étant présent …] « le Révérend Père Arbogaste ARBOGAST de l’ordre de Saint-Augustin, au couvent ?? de Wissembourg [???] de la défunte »

    doit suivre le lien qui le rattache à la personne décédée, mais c’est flou. Si vous m’envoyez l’acte non flouté, je peux m’y essayer. De « loin », j’aurais dit « propinquo », signifiant « proche » ou « parent », ce qui est vague évidemment, mais il me semble qu’il manquerait alors une syllabe, qui a pu être élidée.

    Encore bravo en tout cas !

    Bien généalogiquement,
    Rémi

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s