T comme un Train peut en cacher un autre

Ce soir un billet très rapide

« Un train peut en cacher un autre » c’est l’expression que m’inspire la découverte d’un acte lié à un autre lorsqu’on tourne simplement la page.
Celà peut être la naissance de jumeaux. Je suis tombé dessus même si ça n’est pas de ma famille.
Mais par 2 fois, en revenant sur des actes de mariages, j’ai tourné la page (virtuelle). Je cherchais l’acte du frère et j’ai découvert que sa soeur se mariait le même jour !
J’ai analysé l’un des 2 couples d’actes et me suis concentré sur les témoins -car évidemment une partie des parents était commune! -. Et j’ai remarqué qu’il n’y avait qu’un témoin en commun qui était dans un cas le « beau frère » et dans l’autre « ami ». Dans les 2 cas, je n’ai pu déterminer si c’était « de l’époux » ou de « l’épouse », les « x » et les « se » se confondant.
Seule constatation, ce Honoré Cessier, ferrayeur, pour le nommer, était sans doute aussi le point commun de la rencontre des ces 2 couples ?

Bonne soirée.

En parlant de témoins, voici un article de @dailleuxdailleurs sur les témoins.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s