Généalogie parallèle

etat_civil_1693_bilwisheim_MR_arbogast_valentin_armbruster_anne

Je me suis lancé dans un exercice qui consiste à aller le plus loin possible dans une branche. Pour ce faire, j’ai choisi une branche à laquelle je vous ai habitué : celle des Arbogast!

Je peux déjà dire qu’il n’est pas achevé (un travail de généalogie peut-il être terminé?). Mais l’objectif de ces recherches était surtout de voir les difficultés rencontrées en fonction des périodes, les informations que l’on a et celles qui s’amenuisent (!) en remontant dans le temps, la manière d’exposer les informations. Par exemple, exposer les individus en tant qu’individus relatifs (épouse de…, fils/fille de…).

Les recherches se sont arrêtée en 1693 dans la paroisse de Rumersheim à laquelle Bilwisheim, le village de mes ancêtres, est rattaché. Un acte de mariage catholique à Bilwisheim de Valentin Arbogast de Mittelhausen et Anne Armbruster de Bilwisheim. Je n’ai plus rien trouvé au delà. Difficultés liée à la limite des registres: les registres de Bilwisheim s’arrêtent en 1685 et à une période trouble: Mittelhausen est une paroisse protestante. Je ne sais pas si Valentin s’est converti au catholicisme ou s’il s’est fait baptiser dans une paroisse avoisinant son village d’origine.

Le parcours de centaines de pages des registres de Rumersheim m’a permis de m’approprier les personnes selon les époques, les personnages récurents, les interactions.

Concernant ma branche, j’ai même pu constater que la branche d’une autre famille évoluait parallèlement tout en gardant un lien avec elle.

Ainsi, le couple Valentin et Anne Arbogast, entre 1698 et 1717, a choisi pour ses enfants des membres de la famille Weckel comme parrains ou marraines.

  • 1695 : Jean → Pierre Weckel
  • 1698 : Marcel →  Jean Weckel
  • 1701: Valentin → Theobald fils de Jean Weckel
  • 1704: Brigitte → Pierre Weckel
  • 1707: Catherine → Eva fille de Jean Weckel
  • 1709: Nicolas → Barbara fille de Pierre Weckel
  • 1712: pour leur fille Marie, il n’ont pas choisi de Weckel
  • 1717: Eva → Pierre Weckel

Plus loin dans le temps, je retrouve des liens avec cette famille:

Et encore d’autres mentions que je vous épargne ;-)

Suite à ces découvertes, j’ai pensé qu’il était intéressant de maintenir une certaine généalogie parallèle. A partir de maintenant, dans la mesure du possible, j’intègre les parrains/marraines/témoins en tant qu’individus dans ma base généalogique en renseignant les liens de parenté lorsqu’ils sont indiqués. Celà permet de détecter les personnes récurentes et les liens avec leur famille et ma branche.

A bientôt!

Fabrice

About these ads

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 257 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :